Eneko Basque

Ontdek de keuken van de met Michelin-sterren bekroonde chef-kok Eneko Atxa, een perfecte combinatie van smaak, textuur en esthetiek. Een keuken diep geworteld in de traditionele Baskische gastronomie en verrijkt met een vleugje moderniteit. Geniet van eersteklas producten van het land en uit de zee, waaronder vlees en vis gekookt in een houtskooloven. En mis onze eigen unieke desserts niet. Onze maaltijden gaan gepaard met wijnen van een indrukwekkende wijnkaart met een fijne selectie Spaanse en Baskische oogsten.

Reviews op TripAdvisor
tripadvisor rating Op basis van 1 reviews van reizigers
Geclassificeerd als #2672 van 4011 restaurants in Brussel

L'honneur d'en être le premier commentateur

Sébastien V Brussel, België
  • Beoordeeld 02 jan 2022
  • Reistype

Le fait que je sois le premier commentateur de ce beau restaurant d’hôtel – n’y voyez rien de péjoratif – ne cesse de m’étonner. Sans doute doit-on y voir l’effet d’une certaine pandémie qu’on espère révolue, et qui a laissé plus d’un établissement sans son public : ce genre de lieu ambitieux glane généralement une suite affidée, fervente et fébrile, multipliant ses hourras sur tous les fora. Il me faut donc vous aviser, correctement si possible, et j’opte pour la cote maximale, même si j’aurais préféré nuancer quelque peu. Au fond, si l’évaluation est maximale, c’est fondamentalement pour trois raisons. Tout d’abord, un service extrêmement gentil, serviable, tout entier prêt à bien faire, à l’unisson dans une vocation vers le client. Il y a une recherche de l’initiative qui les honore. Ensuite, une direction artistique absolument superbe : des œuvres d’art à foison, parfois même de facture osée, et ce qui n’aurait pu être qu’un lobby d’hôtel se pare de mille feux. Enfin, une carte courte, avec un propos clair (des entrées à partager, à petits prix, des plats généralement pour deux, autour d’un produit-phare). Ajoutez à cela qu’il faut soutenir le secteur de la gastronomie, et vous aurez compris. Dans l’assiette et dans le verre alors. Avec un bon verre de cava, facturé gentiment (6 euros), on apprécie les cochonnailles sur plateau, le tartare de thon (un délice) et le merlu frit. On passe au chardonnay libanais pour la suite. Ce sera un extraordinaire turbot entier pour deux (80 euros tout de même), cuit dans les règles, escorté de piquillos, d’une purée très beurrée, et de pommes de terre élégamment fumées (avec deux sauces pour les complimenter). C’est extra, ce poisson est d’une excellente fraîcheur. Question quantités, nous tombons d’accord : ce premier de l’an, nous avons mangé suffisamment de turbot pour tout 2022, et peut-être même plus encore. Reste-t-il de place pour le dessert ? Non sans doute, et cette crème brûlée, très classique, n’est pas au niveau du reste. On aurait préféré un contraste plus saisissant entre la crème et la partie caramélisée, illustration d’une application plus récente de la source de chaleur. En face, on n’est pas non plus aux anges avec le toast basque, qu’on trouve un chouia linéaire. Pas grave, l’essentiel était avant. Addition assez prévisible, aux alentours de la centaine d’euros par personne. Meer zien

Eneko Basque brengt de smaak van het Baskenland naar Brussel in de magische setting van het prachtige atrium van ons hotel.

Openingstijden

  • 12.00 - 14.30 uur | Lunchmenu, maandag - zaterdag

  • 18.30 - 22.30 uur | À-la-cartemenu, dagelijks

  • Houd er rekening mee dat ons restaurant Eneko Basque tot en met 9 februari tijdelijk gesloten is voor lunch en diner.